5 questions à une 2ème Championne du monde : Sandra MARTIN !

  • Posté le : 5 June 2018
  • Par : Philippe MARCHEGAY

Bonjour Sandra, merci d'abord de nous faire l'honneur et le plaisir de participer à la 3ème édition du X Trail Corrèze Dordogne... et merci du temps consacré pour répondre à ces quelques questions !

1) Peux-tu nous faire un rapide résumé de ta carrière ?

2007 : Je pose un pied sur la planète course à pied !                                                                                                                                      2010 :  Victoire sur le 46km Trail du Ventoux,  et double victoire corse estivale sur la Via Romana et le Restonica Trail             2013 : Sélection Equipe de France et Médaille d’Or par Equipe au Championnat du Monde Pays de Galles                                    2016 : Double Titre Championne de France Trail Long, Médaille d’Or par Equipe au Championnat du Monde en Italie et 3ème en Master !                                                                                                                                                                                                                     2018 : Victoire sur le 70Kms des  Citadelles

Je suis soutenu par Kalenji pour la fourniture de mon matériel.

2) Le Trail n’est pas un métier pour toi malgré le temps consacré ! Comment on s’en sort matériellement et financièrement dans un sport qui « ne nourrit pas sa championne » ?

Je cours (et pédale aussi maintenant) pour cet état second dans lequel j’arrive à me mettre.  Je participe aux courses qui me donnent envie de m’y faire des Histoires dans ma tête…. Pas vraiment pour les paysages que je ne vois pas de toute manière !!! J’ai la chance d’avoir la liberté de choisir mes partenaires qui me suivent pour mes bons résultats sportifs c’est une évidence mais aussi pour la sincérité de mes discours parfois sans ménagement…
Je n’ai pas vraiment de plumes à mettre dans la course à pied, et tant que j’arrive à aller sur mes courses à moindres frais et obtenir tout le nécessaire pour que mes partenaires aient le sourire aussi c’est l’essentiel.

3)Peux-tu nous présenter comment tu t’entraines, quel temps y est consacré ?

Les premières saisons, j’avais un entraineur, et, très scolaire dans l’âme, je suivais un plan à la lettre, enfin lettre aménagée avec mon jargon…  aucun soucis de % de VMA ou toutes autres questions métaphysiques… le seul langage que je comprenne étant… à fond de ce que je peux faire à l’endroit E et Temps T !!! loooool
Sujette aux fractures de contraintes (6 en 10 ans de pratique) j’ai depuis ma 5ème fracture laissé tomber tout plan et recommencé exclusivement aux sensations, à l’envie et sans jamais savoir ce que je vais faire exactement d’un jour sur l’autre…. J’ajuste en fonction de mes envies, de la météo, je pars « balader » entre midi et deux, à ma façon, la tête dans le guidon, et tout peut arriver selon si je croise un vélo, un tracteur ou un corbeau qui m’inspire !!!
Le temps étant réduit entre midi et deux forcément, c’est donc toujours à fond pour arriver à boucler le parcours que je me suis fixée à pied mais aussi maintenant le plus souvent possible à vélo.
6 sorties par semaines : en courant ça représente que dalle…. Maxi 80km pour 10 à 12h , si c’est sur vélo ce sont des sorties de 35 à 45km entre 1h30 et 1h45 et un peu plus long le week-end…. Bref, une grosse feignasse (!), mais je n’ai jamais eu la prétention d’arriver là où j’en suis…. L’Envie de m’amuser est toujours la même, les podiums sont bien entendu une immense fierté mais je ne sais faire qu’en suivant mes envies sur les courses et pas en courant contre qui que ce soit d'autre que moi.

3) Quels étaient tes objectifs 2018 ? Comment fait-on pour maintenir la motivation et continuer à courir après une longue carrière ?

J’avais en tête l’an dernier après le Marathon du MontCalm de peut-être faire le Challenge Ariégeois, car j’adore  ces Terres. Avec ma Belle course sur les Citadelles, et ma très certaine participation au Marathon du MontCalm, le Trail des Crêtes était l’Etape intermédiaire (17/06). mais la date était en conflit avec une Jolie Cyclo sur laquelle je suis déjà inscrite sur Mon Ventoux…. Finalement, la forme baskets aux pieds étant là, je renonce à Mon Ventoux et m'alignerai donc sur le Trail des Crêtes.                     Je ne souhaitais pas participer au Championnat de France qui n’a jamais été pour moi  un objectif. Je le trouvais trop long, trop dur, trop haut…. Mais bon au final, si je suis toujours dans ma forme actuelle,  j’y participerai pour le plaisir d’y être, pour l’organisateur qui est un passionné, pour me frotter aux copines, et pour m’amuser à ma façon  !  (j’y ai participé sans prétention en 2016, mais les circonstances particulières personnelles d’une veille de course dans un état psychologique très difficile m’ont très certainement permis ce jour-là de tout péter sur une course très particulière et de décrocher un  double titre inespéré. (soucis avec mon fils qui se trouvait en détresse et loin de moi. Etant bloquée au fin fond du Mercantour un week-end, et sans aucun moyen de lui venir en aide, il me tardait simplement d’en finir, et j’ai pris le départ la mort dans l’âme espérant que cette journée se passe au plus vite…. S’en est suivi un dépassement mental et un vrillage de cerveau comme on en rêve….)
Je cours au plaisir et tant que le sourire sera présent sur les sentiers, ou sur les routes sur mon vélo, je ne laisserai ma place pour rien au monde, dossard sur le dos ou en solitaire comme j’adore le faire.  J’aime aussi faire connaître à ceux qui me suivent et me font confiance tout ce qui m’aide dans ma pratique sportive, et ce sans aucune pression ni demande particulière de mes partenaires.

4) Comment t’es-tu retrouvée à participer au X Trail ? Quelle place ce trail a-t-il dans ta saison ? Quels sont à ton avis (et pour ce que tu en as vu ou entendu) les atouts de ce « petit » nouveau dans le monde des évènements trails, qu’est le X Trail ?

Je dois avouer qyue je n'abais aucun avis préconsu sur le X-TRAIL... car je n'en avais jamais entendu parler jusqu’à la semaine dernière en voyant le post de Thierry ! Faut dire que je ne suis pas vraiment l’actu courses…. Mais je saute sur ce qui me tape à l’œil !!!
Et comme Thierry m’a brièvement expliqué le concept en MP, j’ai trouvé super Top, et bien dans la continuité de ce que fait Kalenji pour ou plutôt avec ses collaborateurs ! BRAVO encore une fois…. C’est vraiment cette émulation qui m’a donné l’envie de montrer ce que vous faites avec grand plaisir.

5) Vaste question mais tant pis : le trail c’est quoi pour toi, et quels plaisirs y prends-tu ?

Je fais partie de ceux qui considère le sport comme un exhutoire, un moyen d’évasion, un loisir certes bien prenant mais les sensations auxquelles on arrive avec une aisance dans la pratique sont tellement inimaginables qu’elles en sont extraordinaires. J’ai la chance de vivre dans un petit village provençal au pied d’une Colline merveilleuse, surveillé par le Géant de Provence (le Mont Ventoux), et protégé par les Dentelles de Montmirail…. Je suis partie donc tête baissée sur les sentiers…. Les blessures m’ont contrainte à devoir pédaler… Quel bonheur aussi…. L’Esprit Trail en revanche…. Je me demande toujours ce que c’est !!! Loooooooooool Je pense l’avoir naturellement... mais il serait le même sur le bitume !!!