5 QUESTIONS à.... Sébastien JANIAUD ! 1er Vainqueur du X Trail en 2016

  • Posté le : 11 September 2018
  • Par : Philippe MARCHEGAY

Bonjour Sébastien, un grand merci d'abord pour ta venue sur notre X Trail Corrèze Dordogne ! Parce que tu es notre voisin du Cantal en premier lieu, et surtout parce que tu resteras à jamais le 1er vainqueur du X Trail Corrèze Dordogne (en 2016 sur le 80 km !) :). Et merci aussi de répondre à ces 5 petites question pour mieux te connaitre.

  • Donne-nous, rapidement si possible ( !), un descriptif des grandes dates de « tes » vies sportive mais aussi professionnelle et familiale.

Seb  JANIAUD – 39 ans – Professeur EPS depuis 2002 - Cantalou d’adoption et bourguignon d’origine, bref le seul endroit où le vin est excellent lol - Marié à Maude, masseur-kinésithérapeute - 2 enfants Théo (14 ans) et Margot (11 ans)– Entraîneur d’athlétisme groupe « trail » au sein du Running Club Arpajon - Créateur récemment de la structure d’entraînement en trail et en course à pied à distance https://prepa15.wixsite.com/sebastienjaniaud, Membre du comité d’organisation de l’Ultra Trail du Puy Mary Aurillac (UTPMA)

Principaux résultats en trail ces dernières années :

​- Champion d'Auvergne de trail longue distance, Vainqueur du trail des Ruthènes sur le 56 km, Vainqueur du GTS (Grand Trail de Stevenson) : 140 km en 3 étapes, Vainqueur de l'UTPD (Ultra Trail du Périgord et de la rivière Dordogne) 110 km et 3000m D+, 2 fois vainqueur de l'AquaterraTrail , 2ème et 3ème au trail hivernal du Sancy sur le 30 km, 2ème / 3ème / 5ème du trail de la Pastourelle sur les formats 32 km et 53 km, 2ème / 3ème / 5ème sur l'UTPMA (Ultra Trail du Puy Mary Aurillac) sur le 105 km et 5600m D+, 3ème au 60 km et 4000m D+ au Saint Guiral du Roc de la lune, 9ème au GRP  (Grand Raid des Pyrénées) sur le 80km et 5200m D+, 13ème et 1er français à l'Ultra Trail de Barcelone, 46ème (2017) et 86ème (2014) au GRR (Grand raid de la Réunion) sur le 165 km et 10 000m D+, Finisher à l'Ultra Trail du Mont Blanc, au Grand Raid des Pyrenées (160 km), Ronda delscims à Andorre (170 km et 13 000m D+), la 6666, Ironman de Nice et d'Embrun, ...

​et quelques périples en off que j’adore tout particulièrement comme cette fabuleuse grande traversée du massif central en courant avec des amis  du Lioran à la mer Méditérrannée (330 km) sur 5 jours; et tout dernièrement, le tour du volcan du Cantal en rando-course avec mon fils : 70 km et 4350m D+ en 3 jours car « Le bonheur ne vaut que si il est partagé »

  • Peux-tu nous présenter comment tu t’entraines, quel temps y est consacré ?

L’entraînement est avant tout une question d’équilibre entre toutes ces vies (professionnelles, familiales, sportives et sociales). Les journées devraient faire plus de 24h par moment lol. Je m’entraîne en majorité sur notre magnifique volcan du cantal et autour d’Aurillac, avec notamment le groupe du Running Club d’Arpajon où je suis aussi entraîneur. Le temps consacré à l’entraînement est très variable selon les périodes pouvant aller de 6h à 15h / semaine. Lors de la préparation d’ultras, certaines semaines peuvent être encore plus consistantes sous forme de blocs. Je m’octroie volontairement 2 mois de coupure complète dans l’année en fin de saison pour profiter d’autres choses, d’autres plaisirs car le trail ne peut être que le principal des choses …………secondaires. Je le conseille à tous car en comprenant cela, l’équilibre est atteint et les résultats arrivent naturellement. Quand je dis coupure complète, c’est 0h d’entraînement. Ca ne me manque absolument pas car dans la famille, un projet en cache toujours un autre lol. On peut dire qu’en moyenne, je consacre à l'entrainement une dizaine d’heures à la louche avec un emploi du temps plus que minuté.

  • Quels sont tes objectifs 2018 ?

Je dirai plutôt 2019 car j’ai repris il y a 2 mois après donc 2 mois de coupure en profitant sérieusement ……….. de l’été !!! Bref, il y a aura le 65 km de l’hivernal des templiers en décembre, le trail hivernal du Sancy en janvier, le gruissanphobustrail en février mais surtout l’Ultra Trail de Madère en avril et un retour pour la 3ème fois sur le Grand Raid de la Réunion en octobre 2019 qui sera l’objectif fort de l’année à venir. Le calendrier n’est pas encore tout à fait calé. Cette île ne vous laisse pas indifférent et on a décidé d’y retourner en famille.

J’en profite pour remercier l’UTPMA pour son soutien dans mes projets et je vous invite à venir sur cet événement le 15 juin 2019 au cœur de nos montagnes !!! Vous ne serez pas déçu.

  • Comment t’es-tu retrouvé à participer au X Trail ?Quelle place ce trail a-t-il dans ta saison ?

Je viens avec grand plaisir sur le X Trail d’Argentat suite à l’invitation de Philippe MARCHEGAY et Thierry BREUIL après ma victoire sur la première édition 2016 lors du 80 km et je les en remercie. Ce trail permet de lancer la saison à venir en découvrant des lieux inédits mais tellement enchanteurs que j’apprécie. J’avais participé à la première édition car les premières sont toujours un très bon souvenir et ce fut vraiment le cas !!!

  • Quels sont à ton avis (et pour ce que tu en as vu en 2016 ! ou entendu) les atouts de ce « petit » nouveau dans le monde des évènements trails, qu’est le X Trail ?

L’atout maître est triple selon moi : la découverte d’un territoire peu connu mais merveilleusement beau qu’est la Xaintrie, une équipe de bénévoles aux petits oignons, sa place au centre de la France qui attire des coureurs de partout, et des courses aux formats très divers, notamment celui en équipe.

  • Vaste question mais tant pis : le trail c’est quoi pour toi, et quels plaisirs y prends-tu ?

Le trail est avant tout un moyen de découvrir des territoires, des montagnes, des gens passionnés. Avec un peu de recul, je ne retiens pas forcément les temps, chronos ou autres performances mais tout ce que j’ai pu découvrir ici ou ailleurs dans le monde grâce au trail en famille. J’ai découvert des lieux, endroits, vallées, sommets, pays que je n’aurai pas pu voir si je n’avais pas mis les baskets aux pieds !!! Le réel plaisir est avant tout là dans le partage. L’ultra notamment, te permet de vivre de belles aventures et te rendre compte que nous avons de la chance de pouvoir mettre un pied devant l’autre en montagne. Je suis tellement un amoureux du massif cantalien que d’aller courir là-haut est un plaisir immense à l’entraînement.

Rendez vous le 22 septembre sur le 48 km avec ……….le sourire comme d’habitude !!!