Entretien avec Lucie JAMSIN, championne du monde de trail par équipe

  • Posté le : 4 February 2018
  • Par : Philippe MARCHEGAY
Entretien avec Lucie Jamsin, vice-championne de Trail 2017

Bonjour Lucie, merci de ta venue sur notre X TRAIL d'abord et de ta gentillesse pour répondre à ces 7 petites questions !

X Trail Corrèze Dordogne : Peux-tu nous résumer ton riche palmarès d'abord ?

Lucie Jamsin : Coté international, j'ai été 7 fois sélectionnée en équipe de France (trail ou montagne), et j'ai été championne du monde de trail par équipe, et 8ème en individuel lors des derniers mondiaux en Italie.

Coté français, j'ai été vice-championne de France de trail long à Gérardmer en 2017, et de course montagne en 2013. J'ai remporté le Lyon Urban Trail (35 km) et le Gruissan Phoebus Trail  (50 km) en 2016, ainsi que le marathon des causses en 2014. Enfin, j'ai terminé 5ème des Templiers en 2016 et 7ème en 2017 (les 2 fois première française).

J’appartiens au Team Trail Isostar, et je suis entrainée par Philippe Propoage, le coach de l'équipe de France.

XTCD: Donne-nous, rapidement si possible ( !), un descriptif des grandes dates de « tes » vies sportive et professionnelle.

LJ : J’ai bâti ma vie autour de mes 2 passions : Le monde des sapeurs pompiers et celui du sport. J’ai tout fait pour réaliser mon rêve de devenir sapeur pompier. En 2009, j’en fais une réalité en devenant Sapeur Pompier Professionnel ; 2013 sera une énorme année pour moi puisque d’une part, je suis nommée Lieutenant en réussissant le concours d’Officier ; et d’autre part, je décroche ma première sélection en Equipe de France de course de montagne. Ce sera le début de l’aventure de ma vie !!

En 2017, je décroche un poste dans l’Ain. Je quitte donc mes terres natales pour rejoindre les montagnes. C’est une révélation, tant sur le plan professionnel que sportif ! Cette même année, je participe à mes premiers championnats du Monde de trail !

XTCD : Le Trail n’est pas un métier pour toi malgré le temps consacré ! Comment on s’en sort matériellement et financièrement dans un sport qui « ne nourrit pas sa championne » ?

LJ : Effectivement, aujourd’hui, il est très rare de trouver un(e) traileur(euse) vivant de son sport. Pour autant, je ne peux pas me plaindre. Aujourd’hui, je suis très bien entourée. Je parviens à obtenir des équipementiers au gré de mes besoins. Et c’est très important pour moi !! Cela me permet d’« acheter du temps » pour m’entrainer, d’optimiser mes entrainements et la récupération, de soigner mon alimentation…  Et plus qu’une aide logistique ou financière, mes partenaires me sont chers car ils m’apportent leur confiance et me permettent d’avancer malgré les difficultés. Leur soutien mental et leur présence n’ont pas de prix !

Et, je dois le préciser, selon moi, le trail nourrit bel et bien ses adeptes : Chaque jour, je grandis, j’apprends, et surtout, je m’enrichis d’un trésor qui n’a pas de prix : Le développement de soi. La course à pieds est une véritable mine d’or, truffées de trésors à découvrir. En fait, c’est ma ruée vers l’Or !!! ;)

XTCD : Peux-tu nous présenter comment tu t’entraines, quel temps y est consacré ?

LJ : Mon entrainement prend une grosse part dans ma vie de tous les jours. Je m’entraine 6 jours sur 7. Mon plan hebdomadaire comprend 2 séances de préparation physique (Renforcement musculaire, musculation) ; des heures de vélo (Home trainer l’hiver / Vélo de route l’été) ; et bien sûr, des séances de fractionné, des footings de récupération et des sorties « Trail », plutôt longues voire des rando-courses. Tout cela représente en moyenne 15h par semaine.

Tout au long de l’année, je réalise également des « blocs » d’entrainement lors de stages ou de week-ends choc. 80% de mes congés sont destinés à ma pratique de la course à pieds.

XTCD : Quels sont tes objectifs 2018 ?

LJ : Mon premier objectif, et non des moindres, sera le championnat du monde de trail en Espagne le 12 mai. D’une part, nous aurons fort à faire pour conserver notre titre par équipe : d’autres part, j’aimerai obtenir une belle place en individuel ! S’ensuit en juillet le Marathon du Mont Blanc et les championnats de France 15 jours plus tard. Fin aout, je prendrai le départ de l’OCC. Je terminerais ma saison par les Templiers, avec un détour sur le X Trail Corrèze Dordogne en binôme avec  Régis Belhomme

XTCD : Comment t’es-tu retrouvée à participer au X Trail ? Quelle place ce trail a-t-il dans ta saison ?

LJ : J’ai couru pas mal de kilomètres avec Régis Belhomme sur la Grande Course des Templiers en octobre 2017. Nous ne nous connaissions pas. Rencontrer des coureurs et partager un bout de chemin avec eux représente toujours pour moi les plus beaux souvenirs d’une course !! C’était super d’avoir le soutien de Régis pendant la course car tout ne s’est pas passé au mieux ! C’est lui qui m’a fait découvrir le X trail. Il m’a proposé de courir l’ultra du X Trail Corrèze Dordogne (100 km)en relais de 2. J’ai tout de suite accepté, tant le contact était sympathique !

Sur cette course, l’objectif sera de réaliser les derniers réglages avant les Templiers, et de prendre un max de plaisir à courir en équipe J !!

XTCD : Quels sont à ton avis (et pour ce que tu en as vu ou entendu) les atouts de ce « petit » nouveau dans le monde des évènements trails, qu’est le X Trail ?

LJ : Je pense que le X trail a tout pour réussir puisque ses atouts sont nombreux !!

- Avoir Thierry Breuil dans l’organisation signifie construire une événement trail au plus proche de ce que recherche les traileurs, tant dans le parcours que dans les formats proposés et l’organisation générale.

- La date proposée (fin septembre) est idéale pour préparer une fin de saison sur les Templiers un mois plus tard ;

- Les différents formats Trail et randonnée permettront à tous les membres de la famille de participer à l’événement ; et de passer un agréable week-end ;

- La zone géographique : Courir en Corrèze ? Moi, je veux essayer !!!! J

XTCD : un très grand merci, Lucie... et RDV le 22 Septembre à Argentat, en Corrèze !