Gilles Guichard : l'interview du parrain 2018 !

  • Posté le : 5 January 2018
  • Par : Philippe MARCHEGAY

Rencontre avec le parrain du X Trail 2018 : 6 questions à Gilles Guichard, vainqueur des Templiers 2006 et de la SaintéLyon, ancien membre de l'équipe de France de Trail dont il est un des entraineurs actuels.

X Trail Corrèze Dordogne : Bonjour Gilles, donne-nous, rapidement si possible ( !), un descriptif des grandes dates de « tes » vies sportive et professionnelle.

Gilles Guichard : J'ai commencé par jouer au foot à l'âge de 9 ans jusqu'à 17 ans, puis en voulant suivre des copains de quartier j'ai sauté sur le vélo ! J'ai commencé la compétition cycliste à cette époque pour gravir rapidement les catégories et accéder à l'équipe de France amateur. Ma vie professionelle prenait aussi son essor au cours de ma 17ème année dans une manufacture de ressorts de Saint Etienne, et après un passage de deux ans dans la forge familiale , j'ai été embauché à la ville de Saint Etienne en 1991, devenue par la suite Saint Etienne métropole, où j'exerce encore la profession de conducteur de bennes au service collecte des déchets.

XTCD : Comment passe-t-on du vélo à haut niveau au trail ? Quelles sont les différences majeures entre ces 2 sports ?

GG : Après ma carrière cycliste , dans les années 90 , j'ai continué à rouler en vélo pour le plaisir , tout en courant de temps en temps pour casser un peu la monotonie des longues sorties vélo ! J'ai rapidement pris du plaisir les baskets aux pieds, si bien que je me mis à l'idée d'épingler à nouveau un dossard ! Fin 2001, j'ai pris le départ d'un semi marathon , puis de la SaintéLyon en équipe et me retrouvais en quelques mois dans une discipline émergeante : LE TRAIL ! J'ai été rapidement conquis par cette nouvelle pratique, car elle correspond bien aux qualités physiques d'un cycliste : des heures d'efforts avec de variations de rythme comme en vélo ! Mais l'effort est beaucoup plus rude en trail, où les moments de récupération sont pratiquement inexistants, alors que le cycliste peux profiter pendant des heures de l'abri d'un peloton et produire sont effort dans les derniers instants de course. Pas de ça en trail, où la loi du plus fort est presque toujours confirmée ! Et quel plaisir de partager ces grands moments de compétitions avec des gens de différentes classes sociale, qui sont là pour vivre la même passion que vous ! Même si l'élite est là pour en débattre avec la victoire , il règne toujours une ambiance chaleureuse et conviviale, qu'on retrouve rarement en cyclisme.

XTCD : Tu as toujours eu une activité salariée à côté de ta pratique sportive, comment as-tu pu concilier les deux, tout en progressant ?

GG : A part quelques exceptions , le trail ne fait pas bouillir la marmite ! Tenir ma journée de travail ne m'a jamais empêché de m'entrainer dur ! Le plus important est la motivation : tant que l'envie demeure, c'est toujours plus facile ! L'entourage familial est très important pour la réussite d'un sportif : si ça cloche dans ce domaine , la réussite ne sera pas au bout !!! Le traileur lui aussi ne doit pas négliger son entourage familial et ses amis, sous peine de tout perdre ! J'ai eu la chance d'avoir une famille avec qui j'ai pu partager mes grands moments dans le sport; c'est grâce à tout ça que j'ai réussi à progresser tout en menant mon activité sportive et professionnelle en même temps !

XTCD : Qu’est-ce qui t’a convaincu de devenir parrain du X Trail Corrèze Dordogne ?

GG : J'avais entendu parler du Xtrail Corrèze, par les réseaux sociaux où Thierry Breuil en était le meilleur ambassadeur !              Thierry est un Grand Ami , depuis notre recontre en 2007 dans le team Adidas , on a su garder des liens forts en amitié !              Thierry est un garçon qui véhicule de grandes valeurs morales , lesquelles en plus de ses qualités physiques exeptionnelles               font de lui une personne que j'apprécie énormément !  Quand il m'a proposé d'être le parrain 2018 du XTrail Corrèze Dordogne , j'ai accepté avec un immense plaisir, car j'étais sûr que "sa" course véhiculait les mêmes valeurs que lui !

XTCD : Quels sont à ton avis (et pour ce que tu en as vu ou entendu) les atouts de ce « petit » nouveau dans le monde des évènements trails, qu’est le X Trail ?

GG :  J'aime beaucoup votre slogan "Bien plus qu'un trail !". A mon avis, le XTrail est beaucoup plus qu'un trail , c'est un véritable festival, ouvert à tous les niveaux et à tous les types de pratiques ! Au menu 4 trails dont deux compèts par équipe et une en relais avec plusieurs distances ! Avec en plus 3 Randos pédestre : pour un petit nouveau dans le monde du trail il offre un menu très alléchant !

 XTCD : Vaste question mais tant pis ! Quelles sont, selon toi, les valeurs que le trail doit absolument continuer à véhiculer ? Et à l’inverse, quels dangers peuvent éventuellement guetter ce sport ?

GG : Comme j'aime le dire , le trail est un sport où on retrouve toutes les classes sociales sur la même ligne de départ ! Tous ont un objectif différent mais tous ont le même plaisir de vivre l'évènement ! Beaucoup de gens ont été conquis par cette ambiance qui règne sur les nombreux trails de l'exagone, et il faut faire en sorte de garder cet équilibre qui peut être vite fragilisé ! Le trail reste une discipline assez saine il serait dommage de la voir polluée par des dérives illicites comme le dopage ! Les sommes d'argent qui récompensent les coureurs à l'arrivée peuvent contribuer à détériorer l'esprit trail, car comme on le sait l'argent peut faire changer le monde...

 XTCD : Merci beaucoup Gilles... et RDV le 22 Septembre prochain à Argentat !